Le Yacht (revue) - 1882

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Yacht (revue) - 1882

Message par Lujo le Mar 11 Juin - 22:20

De quand datent les premiers canoës en France? Vers 1878, selon ces pages que j'ai scanné à partir d'un numéro de la revue Le Yacht de 1882 provenant de ma collection personnelle. La description est surprenante d'exactitude. Je vais partager d'autres documents anciens merci de m'en attribuer le crédit si vous les utilisez ailleurs. Une utilisation commerciale est interdite.



Vous pouvez constater que les premiers Peterborough présentés en France l'ont été à l'exposition (universelle) de 1878 à Paris. Si vous trouvez un Peterborough il est possible qu'il soit très ancien, l'importateur Charles André s'est installé en 1901 et a exercé jusque dans les années 1930 au moins. On trouve un autre importateur antérieur, l'Agence des Manufactures Américaines, boulevard Haussmann à Paris, dont la plaque figure sur mon cedar rib Nin0, ce qui signifie que ce bateau est plus que centenaire.
avatar
Lujo

Date d'inscription : 20/05/2013
Messages : 318

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yacht (revue) - 1882

Message par hans le Mer 12 Juin - 21:35

Les mots anciens : canoëist sans e, pirogue pour canoë, pagaye avec un y.

15 à 20 kg pour un bateau de 5 à 6 m ! Possible ?

La canoëiste d'alors "fouillait l'eau" avec un genre de pelle de boulanger !

Merci Lujo. Bien intéressant.
avatar
hans
Admin

Date d'inscription : 18/05/2013
Messages : 807
Localisation : Paris est

http://canoebois.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yacht (revue) - 1882

Message par Lujo le Mer 12 Juin - 22:01

Le vocabulaire  a évolué, l'orthographe aussi, mais on pagaye encore, comme l'on pagaie, les deux orthographes sont correctes. On en voit de bien pires sur les forums (fora?) à l'heure actuelle.
La description du mouvement, comme de la pagaie, est destinée à un public qui en 1882 n'avait jamais vu un canoë, ni une pagaie, et utilise des mots qui lui sont familiers. Le poids est exagéré, mais il faut voir qu'alors des chantiers français comme Tellier construisaient des "canoës" en double bordé, avec voiles dérive et le toutim, qui devaient frôler les 100 kg. Au final je suis impressionné par la connaissance et l'exactitude des descriptions dans cet article, jusqu'à la position de nage "à genoux au fond",; l'utilisation d'un lest à l'avant quand on pagaie en solo par vent fort etc...il est évident que l'auteur sait de quoi il parle et c'est surprenant quand on voit que jusque dans les années 1920 on pratiquait le canoë avec des sièges et des pagaies doubles.
avatar
Lujo

Date d'inscription : 20/05/2013
Messages : 318

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yacht (revue) - 1882

Message par Lujo le Mer 12 Juin - 22:18

Aux débuts du canotage en France, et en fait aussi du sport de loisir, vers la seconde moitié du 19ème, l'anglais était dominant, puisque les techniques et les bateaux venaient d'Angleterre, ou d'Amérique. Un des plus vieux clubs d'aviron français s'appelle le "rowing club", et dans d'autres sports on trouve le "racing club" ou le "Red star" à Saint Ouen, autrefois célébre. Sans parler du rugby, du football. C'est donc naturellement qu'on parle de canoeist, le mot comme la pratique était importé. Le mot canoë n'existait pas avant cette importation. En France on parlait de ...pirogue. 
Extrait de "Le yacht" par Philippe Daryl, vers 1890. On voit que la notion de canoë était encore floue, on dirait qu'il navigue dans un cercueil.
avatar
Lujo

Date d'inscription : 20/05/2013
Messages : 318

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yacht (revue) - 1882

Message par hans le Mer 12 Juin - 22:29

Lujo a écrit:Le vocabulaire  a évolué, l'orthographe aussi, mais on pagaye encore, comme l'on pagaie, les deux orthographes sont correctes. On en voit de bien pires sur les forums (fora?) à l'heure actuelle.
La description du mouvement, comme de la pagaie, est destinée à un public qui en 1882 n'avait jamais vu un canoë, ni une pagaie, et utilise des mots qui lui sont familiers. Le poids est exagéré, mais il faut voir qu'alors des chantiers français comme Tellier construisaient des "canoës" en double bordé, avec voiles dérive et le toutim, qui devaient frôler les 100 kg. Au final je suis impressionné par la connaissance et l'exactitude des descriptions dans cet article, jusqu'à la position de nage "à genoux au fond",; l'utilisation d'un lest à l'avant quand on pagaie en solo par vent fort etc...il est évident que l'auteur sait de quoi il parle et c'est surprenant quand on voit que jusque dans les années 1920 on pratiquait le canoë avec des sièges et des pagaies doubles.
L'auteur est allé là-bas me semble-t-il. Je crois l'avoir compris à la lecture.
J'ai pensé exactement la même chose au sujet des hybridation de pagaie.
avatar
hans
Admin

Date d'inscription : 18/05/2013
Messages : 807
Localisation : Paris est

http://canoebois.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yacht (revue) - 1882

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum