Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par DAVY CROCKETT le Ven 4 Aoû - 23:25




Chers amateurs de beaux canoës, je partage ici mon projet, juste achevé, de restauration d'un canoë estampillé "PIERRE DELMEZ  CONSTRUCTEUR - 47 QUAI DE CHAMPAGNE LE PERREUX" (sur Marne 94). N° de série « 114 3 ». Fabrication dans les années 50 ? 4m70 x 90 cm. 38 kg.
Avec ma petite famille nous avons débuté nos aventures de marins d’eau douce en gonflable, puis en sit-on-top plastique, pour naturellement avoir envie du fameux canoë bois "indien". Appellation bien étrange pour un bateau né sur la Marne  Wink . Achat fin 2015 à Bry sur Marne (juste à côté de son lieu de naissance mais il aurait passé sa première existence à L'Isle Adam). Restauration attaquée printemps 2016, pour finir ce juillet 2017.
La décalcomanie intégrée au vernis restant, atteste bien du fabriquant DELMEZ mais par de nombreux détails que les connaisseurs reconnaîtront sûrement, il sent fortement le CHAUVIERE ! Plagiait-on déjà dans les années 50 ?
Le vocabulaire technique employé ici (le « jargon d’initié » qui fait de moi un expert  Cool ) m'a été grandement inspiré sur le site https://canoebois.jimdo.com. Merci de me corriger. Je recommande aussi le site http://gense-d.fr/canoe/canoe.htm (construction d'un canoë très détaillée).

Le bordage est en acajou, l'étrave et les quilles d’échouage en frêne.
Les photos vous montreront les étapes mais, premier conseil à ceux qui voudraient se lancer dans l'aventure : c'est au fur et à mesure qu'on s'y met que l'on découvre la réalité de son état ! En effet, au début "il paraît pas trop mal" mais ça se gâte vite :-). Pas grave, vu que j'avais le temps et l'envie de faire bien (ou plutôt "pas trop mal"). Un bel objet comme celui-ci mérite d'être bien traité : j'ai donc toujours essayé de garder le maximum du bois d'origine.
Il va de soi que je peux communiquer plus de détails par la suite ; il suffit de demander.

LES PRINCIPALES PARTIES BOIS CHANGEES :

- Membrures : par chance, je n’en ai eu que quelques unes à remplacer, sous les pontets.

- Le pontet arrière et les bordés d’acajou qui s’y finissent : le bateau est resté 5 ans posé sur ses pointes, directement sur la terre => un côté a réussi à pourrir.

- L'extrémité des deux plats-bords à l’arrière (*) pourries aussi.

- Les deux « listons » ? ( pas sûr du terme), juste sous la latte de bordage en bois plus clair, sous les plats bords. Pas facile non plus le cintrage dans les deux plans sur une telle longueur. (20 mm en saillie du bateau X 15 mm d’épaisseur). Je vois cette belle ligne plus claire formant un liseré décoratif sur tous les beaux canoës mais ces 2 "baguettes" en plus sur le mien, qui sont très utiles en termes de protection aux chocs et pour couper les éclaboussures par les vagues, sont aussi d'un apport esthétique que je trouve important. Parce qu'impossible de trouver du hêtre en 4,5 m, je les ai ajustées bout-à-bout par une coupe en "écart".

- L’étrave : la longue partie centrale et la courbure AV, en frêne aussi. Ne pouvant étuver pour la courbure, je l’ai réalisée en 3 épaisseurs successives de 8 mm pouvant être cintrées de force sans rompre, chacune posée collage et cloutage et ensuite formage au rabot : l’empilage fait 20 mm et on n’y voit que du feu !

- Les 14 quilles d’échouage : en frêne de 3m50 de moyenne = 50m, sans machine outil ! Débitées dans une planche à la scie circulaire portative et formées hémisphériques au rabot et l’huile de coude. (Vive la toupie du menuisier  rabbit ). Chacun des 270 clous cuivre (sic !) est verrouillé en le recourbant sur la membrure, en portant coup à la massette.
La plupart des canoës que je vois en photo n’en ont pas ou seulement deux : pour m’être retrouvé cet été en rivières en très basses eaux (Lot et Tarn), je peux dire qu’elles sont très utiles ! et pas moins esthétiques, à mon goût.

- Les deux barrots : un seul était vermoulu mais je change les deux pour l’aspect. En hêtre, comme je pense à l’origine, et particulièrement seyant car prenant une jolie teinte jaune avec le vernis. Taillés dans la masse au rabot et ponceuse à bande fine (« lime électrique » dont je ne peux plus me passer pour mes bricolages  Idea

- Les deux ½ planchers vermoulus : restent à faire au printemps prochain. J’avoue que l’usage actuel en navigation démontre que l’on pourrait très bien s’en passer, surtout avec le 3ème siège milieu posé au fond, mais je tiens trop à le remettre à l’état d’origine.

LES SIEGES :
S'il y avait eu des bancs, il n'en restait que les 4 supports d’origine rivetés au bateau. Je les ai fabriqués en hêtre, aussi pour la teinte jaune. Ne maîtrisant pas le cannage artisanal, j’ai opté pour un croisé de sangles nylon de 30 mm. Une petite touche moderne et mon épouse adore car très confortable ; alors …  farao

Ceux qui pratiquent le canoë régulièrement savent qu’un dossier n’est pas un luxe ! Et puisque j’en ai vu certains sur des photos anciennes, je me suis permis d’en ajouter.
Par chance j’ai eu avec le bateau le petit siège passager « so cute » que je n’ai eu qu’à décaper et vernir.


LE VERNISSAGE :

- Bien sûr décapage complet intérieur et extérieur (DECAPEX + racloir + ostéopathe)
- 4 couches extérieures et autant intérieures de vernis LE TONKINOIS (facile à trouver … chez Casto)
- Seul produit moderne utilisé : un filet de mastic acrylique noir appliqué entre chaque bordé, pour garantir l’étanchéité sans me soucier par la suite du taux d’hygrométrie du bois. J’ai utilisé un racloir en pointe pour pratiquer un fin V de 1mm pour injecter suffisamment de mastic. Il faut le savoir pour distinguer maintenant ce mince filet noir entre chaque bordé. Résultat à l’usage : bateau très sec laissé au soleil par temps chaud => environ 1 litre d’eau seulement passe durant une navigation de 3 heures.

PLACE AUX PHOTOS :

AVANT













Question : à l'origine ces « listons » étaient percés à intervalles réguliers que je n'ai pas encore reproduits : quel est l'usage des ces orifices ? (pour sangler un chargement ? Pour une ligne de vie ?)





PENDANT







L'extrémité de la "poutre" d'étrave s'étant avérée spongieuse sur 15 cm, il m'a fallu y placer une pièce pour la reconstituer. J'ai opté pour la dureté du chêne tant cette pièce tient tout (plats bords, pontet, quille d'étrave).





Dur dur sans étuve pour cintrer avec une telle section ; et dans les deux plans !
Alors pour refaire le pontet pourri, j'ai tenté, "avec les moyens du bord" de cintrer mes beaux morceaux d'acajou massif ... l'acajou en rigole encore ! (pourtant dans l’eau à plus de 70° plusieurs heures). J'ai fini par tailler dans la masse avec ma planche de hêtre de 35 mm.



Je vous montre ce qui n'a servi à rien, pour partager l'expérience :-)




L'ancien pontet


Le nouveau pontet, taillé dans la masse. Pas simple à installer car il tient tout ... et inversement. Il y a des vis-tirants partout :-)







On voit bien ici malheureusement les coupes de raccord des pièces neuves.


Wouaouhh. Sa belle vraie couleur jaillit pour la première fois ! Ça fait du bien :-)




Ponçage au 400 à l'eau, bien sûr.


Mais ce n'est pas assez, il ne devrait plus y avoir du tout de peau d'orange (mais on n'ose pas poncer plus, de peur de retomber sur le bois :-)



Les quilles d'échouage ne sont posées qu'après 2 couches de vernis sur coque nue.


Ça fait haut, 4m70 !



Astuce : les dossiers sont repris de chaises pliantes de jardin trouvées pour 20€ sur Leboncoin. Un est rétréci pour aller à l'AR.







APRÈS (enfin  Very Happy )






On voit bien ici que les plats-bords anciens sont fortement tachés de noir => si quelqu'un peut me donner l'astuce pour réduire le contraste entre l'ancien et le neuf ? Chimiquement sûrement car le ponçage ne donne rien, tant le noir est en profondeur.


















Astuce : parce la baguette laiton à un des deux anneaux est cassée, j’ai inséré à la structure bois, sous le pontet, un câble acier invisible et j’en ai profité pour y installer un câble pour antivol.




Les deux barrots sont refaits à la main, en hêtre.








Arghhh ! Le décapant à débordé sur le logo  Crying or Very sad




Les nouveaux dossiers sont juste placés sur les bancs par 2 tourillons pour être amovibles (pour le transport à l’envers) et réglables en inclinaison pour les modes « sport » ou « chaise longue ». Les chaînettes laiton s’étant avérées depuis trop fragiles ont été remplacées rapidement par des fins câbles acier. Il me faudra trouver une solution plus esthétique. Si quelqu'un a une idée ?


On aperçoit les 3 chaises rescapées.






Je n’ai pas résisté à l’envie d’installer une ombrelle pour Livia, ma petite fille  queen .
(Carrefour, rayon poussettes)



Le dossier AR est rétréci pour mieux s’intégrer esthétiquement à l’arrière plus étroit du bateau.


Le système de fixation automatique au sol d’origine du siège étant prévu pour des membrures larges à angles droits, type Chauvière je crois, et n’ayant pas encore replacé les planchers, j’ai confectionné ce petit support-étrier pour fixer le siège à l’aide des petits verrous d’origine des ½ planchers. NB : au premier usage, ils se sont avérés insuffisants pour maintenir le siège fixé au fond => de toute façon à revoir avec la remise en place des 1/2 planchers.
NB : dans le cadre de la bienséance, l'invitée ne rame pas !



J’ai aussi pratiqué un système avec goupilles et trous en décalés, pour le meilleur confort de l’invité(e) qui peut régler son dossier. NB : depuis le premier usage, il s'avère que je dois trouver une autre solution car les trous se sont agrandis en s'appuyant sur le dossier. En effet, le bois dans les trous restant mouillé en permanence, s'est ramolli et les trous sont devenus des lumières !





Autre coquetterie, le dossier du banc AV est réversible, pour que mamie puisse discuter en face-à face avec sa petite fille … et laisser papy ramer seul !





Là aussi j'aimerais faire disparaître les tâches noires


Les dossiers sont accrochés aux bancs par des minis tendeurs, pour transport en voiture à l’envers. Les pagaies sont elles aussi fixées par tendeurs aux barrots => tout le nécessaire de navigation est donc toujours avec le bateau, pour ne rien oublier, et on ne voit rien !



Pour protéger une telle œuvre, il lui fallait un abri ! Le canoë rejoint ainsi son frère ainé, le kayak de mer, qui me sert pour « faire des bornes » sur l’Oise. C’est moins glamour comme engin mais ça va mieux en solo et plus vite. En plus du toit de la voiture, j’en profite finalement principalement à l’envers  Cool  .  


Je montre l’ossature de l’abri, pour inspiration. Les traverses où sont posés les bateaux sont des rouleaux pour les glisser sans dommages … ni trop d’efforts  rabbit .




OUF, EN ROUTE POUR LES VACANCES !



Voici donc notre petite Livia  I love you


Le bateau peut aussi servir de piscine perso :-)


Sur le Lot, le Tarn et le Gard, par manque d'eau en août, il a fallu souvent porter.
Il est sûr que là les canoës plastiques ont l'avantage mais on s'en moque, c'est moche ! Je ne vous dis pas le succès partout où l'on est passés  sunny  Z'avez vu l'effet Ultra Brite ? :-)

[/size]

AU RETOUR DES VACANCES
Pour ceusses qui se demanderaient lors de leur restauration s'il faut laisser, voire installer, les quilles d'échouage (il est vrai que c'est un gros travail à refabriquer quand on n'a pas de machines-outils), j'ajoute ici des photos de la coque après navigation cet été. Lesdites quilles ont bien pris !
L'avantage du bateau bois : un coup de papier de verre et de vernis et ce sera réparé !  :-)







Dernière édition par DAVY CROCKETT le Jeu 31 Aoû - 18:04, édité 29 fois
avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par tito01 le Mar 8 Aoû - 11:00

Super travail il est magnifique, félicitation

tito01

Date d'inscription : 05/06/2013
Messages : 99

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par hans le Mar 8 Aoû - 20:30

Bravo Davy Crockett

Tu as fait du beau travail. Les lattes ont l'air en très bon état. On le voit aux jointures (entre elles) bien nettes, qu'elles ont gardé.

Vrai qu'il ressemble beuacoup a un Chauvière. J'en ai eu deux et de nombreux détails le rappellent. J'ai déjà vu un autre Delmez, que je crois avoir pris en photos à l'époque. Il faudrait que je fouille pour voir si les détails correspondent.

Personnellement, n'ayant pas vécu à l'époque des canoés bois mais ayant beaucoup lu sur le sujet, je n'ai jamais croisé le terme "bauqière" que pour de la voile. En canoë, je pense qu'on dit plat-bord (qui du reste, sont plutôt rares).

Le fameux liston troué qui court sous ton plat-bord est la latte de fixation par une corde du pontage qu'on utilisait pour fermer l'ouverture du bateau et ainsi le protéger des grosses projections d'eau en eau vive. On dit maintenant la jupe, ou jupette, qui bouche le trou de l'hiloire. On trouve peu de photos de ces anciens pontages en toile de coton. Mais tu les verras sur des vidéos de vieux bateaux en eau vive.
avatar
hans
Admin

Date d'inscription : 18/05/2013
Messages : 892
Localisation : Paris est

http://canoebois.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par Winnipeg31 le Sam 12 Aoû - 12:24

Joli travail de rénovation @DAVY_CROCKETT :hat: Je vois que tu as mis un modèle de chaise Chauvière que je viens juste de fabriquer par ici, je craque pour l'ombrelle Razz
Je pense que deux canoéistes adultes est un minimum pour porter l’ensemble de cette belle œuvre qui doit bien avoisiner les 40 kg.
Bonne continuation.
avatar
Winnipeg31

Date d'inscription : 11/08/2017
Messages : 6
Localisation : LHERM

http://frise25120.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

REPONSE AUX TROIS PREMIERS COMMENTAIRES

Message par DAVY CROCKETT le Lun 14 Aoû - 17:40

- Bien vu pour le liston percé : je regarderai sur le net pour voir des exemples de "toile de pontage" car je suis curieux de voir comment ils géraient justement l'hiloire pour les passagers.
- Exactement 40 kg avec sièges et rames. 38 à vide. J'ai fait un système pour le manœuvrer seul avec un petit chariot fait avec un caddie de courses récupéré, pour lui tenir le nez pour le trimballer à l'envers en le portant de l'autre. Et aussi pour le grimper sur le toit de la voiture tout seul. J’ajouerai une photo ou deux bientôt.
NB : correction : l’étrave et les quilles d’échouage sont bien sûr en frêne et non en hêtre qui ne serait pas assez dur.

Au fait, je ne suis pas Davy Crockett lui-même, je l’avoue. Je m’appelle simplement Pascal.


Dernière édition par DAVY CROCKETT le Mar 15 Aoû - 17:39, édité 1 fois
avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par hans le Mar 15 Aoû - 13:50

Une photo recadrée d'un pontage :
avatar
hans
Admin

Date d'inscription : 18/05/2013
Messages : 892
Localisation : Paris est

http://canoebois.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pontage

Message par DAVY CROCKETT le Mar 15 Aoû - 13:59

Ah oui, c’était assez élaboré ! C'était quand même plus compliqué avant le synthétique :-). Merci pour l'image.


Dernière édition par DAVY CROCKETT le Mar 15 Aoû - 17:40, édité 2 fois
avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

15/08/2017 - Sujet fini !

Message par DAVY CROCKETT le Mar 15 Aoû - 17:31

Voilà, j'en ai terminé avec mon sujet ! J'avoue ne pas m'y être pris de la bonne manière et mes premiers lecteurs ont eu plusieurs versions :-)
A bientôt pour commentaires ou questions, si je peux être utile.
Pascal
avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par hans le Mer 23 Aoû - 17:44

Tu as fait un super fil de discussion. Toutes ces images sont intéressantes et donnent envie de se lancer dans cette fastidieuse mais gratifiante aventure.
avatar
hans
Admin

Date d'inscription : 18/05/2013
Messages : 892
Localisation : Paris est

http://canoebois.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par Chamalau le Ven 25 Aoû - 22:01

Oui bravo ! Cela fait un beau dossier. On imagine tout le travail accompli.

Photo Complémentaire, au sujet du liston à trou:
avatar
Chamalau

Date d'inscription : 27/05/2013
Messages : 117
Localisation : Centre - Loiret- Proche Loire, vers Orléans

http://lespoissonsdesarbres.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par DAVY CROCKETT le Sam 26 Aoû - 8:53

Merci. Je vois que cette photo correspond à celle fournie par Hans un peu plus haut. Où est situé ce qui semble être un musée ?
avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par Chamalau le Mar 29 Aoû - 21:41

Pour la photo précédente, c'était au Musée de la marine à Châteauneuf sur Loire, dans le Loiret. En 2013, c'était une exposition temporaire sur le canotage.

A Cenon sur Vienne, on voit régulièrement des canoës exposés avec cette toile de pontage.
avatar
Chamalau

Date d'inscription : 27/05/2013
Messages : 117
Localisation : Centre - Loiret- Proche Loire, vers Orléans

http://lespoissonsdesarbres.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Superbe reportage

Message par BEAUDET le Mer 30 Aoû - 15:39

Bonjour . Superbe rénovation et qu'est ce que c'est beau ces canoës bois vernis . Le mien n'est toujours pas fait , je ne trouve pas le temps car cette année en Charente le climat est en dents de scie . Un coup humide , un coup caniculaire . Il est juste lessivé et il est sur son chariot en attente de courage de ma part aussi . En tout cas , des reportages comme celui ci donne vraiment l'envie de naviguer en douceur et dans le calme .
A bientôt

BEAUDET

Date d'inscription : 23/07/2015
Messages : 35
Localisation : Jarnac en Charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par hans le Jeu 31 Aoû - 21:32

Chamalau a écrit:Pour la photo précédente, c'était au Musée de la marine à Châteauneuf sur Loire, dans le Loiret. En 2013, c'était une exposition temporaire sur le canotage...
J'avais pris la photo sur le même bateau, au musée.
avatar
hans
Admin

Date d'inscription : 18/05/2013
Messages : 892
Localisation : Paris est

http://canoebois.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par fanch-) le Ven 1 Sep - 9:38

Superbe.... !

Pour les différence de teinte de bois entre le nouveau et l'ancien ne fait rien.. laisse faire le temps et garde ça comme ta "trace" personnelle dans son histoire, dans 30 ans quand ta poussinette verra ça ça sera l'occasion de repenser à toi. Si tu cherche à corriger la différence de teinte artificiellement tu risque fort de le regretter dans quelques années. Pour les bois noircis par l'humidité (ou les traces de rouille) le sel d'oseille sur un bois décapé ça marche souvent assez bien, l'ammoniaque fonctionne aussi parfois.

Pour le liston extérieur percé il te permet en effet d'utiliser facilement un pontage en toile mais tu peut aussi en profiter pour ajouter des boudins de flottabilité extérieur pour le cas où tu voudrai t'éloigner un peu du bord ou que accoster sur les rives ne sera pas possible avant un certain temps. Les flottabilités extérieures se font facilement avec une "fritte" ronde de piscine habillées avec de la toile, ils peuvent aussi servir de gros renfort de protection latérale voir de stabilisateurs come les petites roulettes sur les vélos :-)

Note que disposer d'un pontage en toile permet non seulement de repousser l'eau à l'extérieur si ils sont bien conçus (épontille nécessaire) d'avoir plus chaud si besoin mais aussi de protéger le matériel à l'intérieur, que ce soit au transport, en cas de dessalage ou à l'abri des regards contre la tentation opportune des voleurs.


Les sièges évolués s'est sympa mais ... un simple "cale reins" comme les kayacs est préférable non ? ...... moins de poids, plus solides et pas de frottement dans les omoplates en pagayant. La chainette se remplace plus facilement par une cordelette et les pitons dans les bancs par un nœud.... mais je retiens l'idée de trouver du bois cintré dans les sièges de jardin si besoin.

La buttée de dossier de siège passager en mode réglable s'est osé ! D'origine elle se trouve "tout en bas" du dossier par un barreau de bois qui relie les deux support d'assise.... si tu change l'épaisseur ou la position de ce barreau tu change l'inclinaison du dossier.

La fixation du siège passager sur la targette de plancher là je dis attention ! Si le siège vient à être fortement bousculé elle vont arracher la vis et faire une voie d'eau ! ... la loi de Murphy n'est jamais très loin. Une fixation "textile" par une ficelle ou un élastique me semble préférable.

fanch-)

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 101
Localisation : Ste Anne d'Auray

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par jmarc le Ven 1 Sep - 11:24

Merci beaucoup ! le résultat est magnifique. Pour les fausses quilles, tes nombreuses photos sont très enrichissantes. bravo pour cette magnifique rénovation. ça motive !!!
avatar
jmarc

Date d'inscription : 29/09/2016
Messages : 8
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par charles andré le Sam 2 Sep - 12:36

L'abri à bateau n'est pas une solution parfaite pour toute l'année. Ton toit est déjà très protecteur et la position des bateaux, à l'envers sans bâche est très bien. Mais les bois de nos canoës sont fins et tendus, ils ont besoin d'une meilleure protection encore. Dehors les variations d'humidité, d'hygrométrie, de température et d'ensoleillement sont trop importantes. J'ai vu un jour un canoë bois stocké comme ça qui en quelques années s'était déformé tout seul. Et puis il me semble qu'il manque des contreventement à ton abri. Pour l'instant, seuls les assemblages et les fondations résistent aux efforts horizontaux. Deux croisillons ou deux panneaux verticaux fixes sur les poteaux suffiraient à y pourvoir.
avatar
charles andré

Date d'inscription : 14/06/2013
Messages : 479

Revenir en haut Aller en bas

POUR FANCH

Message par DAVY CROCKETT le Sam 2 Sep - 13:41

Merci pour tes observations.
Tu écris : "La buttée de dossier de siège passager en mode réglable s'est osé ! D'origine elle se trouve "tout en bas" du dossier par un barreau de bois qui relie les deux support d'assise.... si tu change l'épaisseur ou la position de ce barreau tu change l'inclinaison du dossier."
Mon système de clavettes n'a pas tenu avec le bois humide qui s'est ramolli => peux-tu STP me décrire un peu mieux ta solution de "barreau de bois tout en bas" ? Photos ?

Merci par avance
Pascal
avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

POUR FANCH DE NOUVEAU

Message par DAVY CROCKETT le Sam 2 Sep - 13:43

En effet, la fixation au sol du petit siège passager ne tient pas :-). je trouverai autre chose quand je remettrai les planchers.
Ce sera au printemps prochain...
avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par charles andré le Sam 2 Sep - 19:00

Qu'appelle-tu "le système automatique de fixation du siège" ? Je n'ai jamais vu de fixation pour ces petits sièges pliants, et je serai curieux de voir s'il en existait. Il me semble qu'en général, les sièges étaient posés sur le plancher et tenaient simplement sous le poids du pagayeur. Le rôle du plancher est d'éviter de casser des membrures ou de percer le bordage. Il répartit le poids des équipiers ou de la charge sur un grand nombre de membrures.

Dans la rubrique accessoires / sièges, j'ai créé un sujet "petits sièges pliants". J'y ai mis des photos. On y voit le barreau de calage habituel de ces petits sièges.
avatar
charles andré

Date d'inscription : 14/06/2013
Messages : 479

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par fanch-) le Dim 3 Sep - 8:24

DAVY CROCKETT a écrit:En effet, la fixation au sol du petit siège passager ne tient pas :-). je trouverai autre chose quand je remettrai les planchers.
Ce sera au printemps prochain...


Perso s'est un tendeur élastique qui tiens le fauteuil... mais s'est pas encore tout à fait au point car il "bouge" et je ne sait pas trop comment le fixer (système simple et souple)

Si tu améliore ton abri à canoé pense à pouvoir l'y installer ou le sortir "par le coté" et non pas par le bout.....

fanch-)

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 101
Localisation : Ste Anne d'Auray

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par fanch-) le Dim 3 Sep - 8:27

charles andré a écrit:.... Le rôle du plancher est d'éviter de casser des membrures ou de percer le bordage. Il répartit le poids des équipiers ou de la charge sur un grand nombre de membrures.....

.... et de tenir au sec ce qui est posé dedans

fanch-)

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 101
Localisation : Ste Anne d'Auray

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par fanch-) le Dim 3 Sep - 8:30

Chamalau a écrit:Oui bravo ! Cela fait un beau dossier. On imagine tout le travail accompli.

Photo Complémentaire, au sujet du liston à trou:


Bizarre pour un musé de ne pas pouvoir apprécier l'objet sur toute ses coutures donc aussi leur œuvre vives !..... des tréteaux de présentation seraient le bienvenu non ?

fanch-)

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 101
Localisation : Ste Anne d'Auray

Revenir en haut Aller en bas

POUR CHARLES ANDRE

Message par DAVY CROCKETT le Dim 3 Sep - 23:31

Bonjour, pour ta question "Qu'appelle-tu "le système automatique de fixation du siège" ? Je n'ai jamais vu de fixation pour ces petits sièges pliants, et je serai curieux de voir s'il en existait."

J'avais vu la photo ci-dessous sur le site HERITAGE CANOS BOIS. J'en avais déduit, trop rapidement, que le passager, en s'appuyant à son dossier, "pince" la latte large par effet levier (voir la 2ème photo avec une flèche pour montrer la direction de l’effort quand le dossier part en arrière). Mais en revoyant cette photo du site je réalise qu'il s'agit d'un plancher "caillebotis" avec ces lattes larges sur lesquelles le siège semble s'emboîter alors que nous nous avons un plancher plein et des membrures fines. N'empêche que je suis sûr d'avoir en photo un modèle de canoë avec des membrues non pas arrondies comme les plus courantes mais plates et larges, sans plancher.
En tous cas je trouverai le moyen de fixer ce petit siège car simplement posé sur le plancher ce n'est pas satisfaisant ... avec une gamine qui gigote :-)
Bien cordialement


avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par charles andré le Lun 4 Sep - 0:10

Effectivement pour un enfant il vaut mieux fixer le siège. Ton système est astucieux, mais il vaut mieux ne rien fixer au bordage ni aux membrures, c'est trop fragile. J'ai le même problème pour pos des anneaux pour arrimer les bagages, la seule pièce dans laquelle on peut visser, c'est la quille. Dans mon bois époxy sans quille intérieure , j'ai ajouté une carlingue ponctuelle pour le pied de mat quand j l'ai équipé pour la voile. Et le canoë Matonnat que je restaure et qui n'a pas de contre-quille intérieure a aussi une petite carlingue de mât sur laquelle vient se fixer un pied de mât en laiton que je suis à l'instant occupé à décaper.
avatar
charles andré

Date d'inscription : 14/06/2013
Messages : 479

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par fanch-) le Lun 4 Sep - 8:16

Avoir le dossier qui pince un élément avec l'assise pour tenir le siège au bateau est un peu osé.... Si la pince se loupe le dossier part à plat !... ou si le siège bouge il peut arracher l'élément et faire un voie d'eau.

Perso la seule solution que j'ai trouvé et que je teste dans ma périssoire s'est un grand tendeur qui retiens le siège au plancher par transfilage. Il y a un petit degré de liberté si besoin, s'est assez discret car ça passe entre les lattes de l'assise et s'est démontable sans outils.
Reste à trouve un système pas trop agressif pour tenir les planchers au canoé.

fanch-)

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 101
Localisation : Ste Anne d'Auray

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par charles andré le Lun 4 Sep - 9:20

Les planchers classiquement sont posés et simplement calés par de petites pattes en cuivre ou en bois fixées sur la quille ou la carlingue, avec des pattes complémentaires latérales sur les membrures pour les planchers les plus larges. Il est donc déconseillé d'ajouter des efforts horizontaux ou à l'arrachement sur les planchers.
Entre les deux planchers apparaît la quille ou la carlingue, c'est là qu' il faut fixer, de préférence pas directement mais avec une pièce intermédiaire, pour ne pas travailler à l'arrachement et répartir l'effort entre deux petites vis.
avatar
charles andré

Date d'inscription : 14/06/2013
Messages : 479

Revenir en haut Aller en bas

POUR FANCH

Message par DAVY CROCKETT le Lun 4 Sep - 13:26

Merci Fanch : aurais-tu une ou deux photos de ton système avec tendeur, stp ?
fanch-) a écrit:Avoir le dossier qui pince un élément avec l'assise pour tenir le siège au bateau est un peu osé.... Si la pince se loupe le dossier part à plat !... ou si le siège bouge il peut arracher l'élément et faire un voie d'eau.

Perso la seule solution que j'ai trouvé et que je teste dans ma périssoire s'est un grand tendeur qui retiens le siège au plancher par transfilage. Il y a un petit degré de liberté si besoin, s'est assez discret car ça passe entre les lattes de l'assise et s'est démontable sans outils.
Reste à trouve un système pas trop agressif pour tenir les planchers au canoé.
avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

POUR CHARLES ENDRE

Message par DAVY CROCKETT le Lun 4 Sep - 13:34

Merci pour ta participation à la réflexion, ainsi que Fanch. Ca brainstrom dur avec vous deux  ! :-)
Effectivement, l'idée me paraît saine de poser le siège sur le plancher et ensuite de le "verrouiller" à la quille centrale, qui est un des points solides du rafiot. Reste à m'assurer que ledit plancher (ou plutôt les deux 1/2 planchers) soit bien plaqué au fond, pour ne pas être dans le mou.
Du coup, mon étrier que j'ai ajouté à cheval sur la base du siège reste d'actualité : je n'ai plus qu'à le relier à un support bois ancré à la quille. Une vis à papillon laiton ou quelque chose comme ça, pour dépose aisée du siège.

charles andré a écrit:Les planchers classiquement sont posés et simplement calés par de petites pattes en cuivre ou en bois fixées sur la quille ou la carlingue, avec des pattes complémentaires latérales sur les membrures pour les planchers les plus larges. Il est donc déconseillé d'ajouter des efforts horizontaux ou à l'arrachement sur les planchers.
Entre les deux planchers apparaît la quille ou la carlingue, c'est là qu' il faut fixer, de préférence pas directement mais avec une pièce intermédiaire, pour ne pas travailler à l'arrachement et répartir l'effort entre deux petites vis.
avatar
DAVY CROCKETT

Date d'inscription : 23/07/2017
Messages : 19
Localisation : EZANVILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par fanch-) le Lun 4 Sep - 15:18

DAVY CROCKETT a écrit:Merci Fanch : aurais-tu une ou deux photos de ton système avec tendeur, stp ?
fanch-) a écrit:Avoir le dossier qui pince un élément avec l'assise pour tenir le siège au bateau est un peu osé.... Si la pince se loupe le dossier part à plat !... ou si le siège bouge il peut arracher l'élément et faire un voie d'eau.

Perso la seule solution que j'ai trouvé et que je teste dans ma périssoire s'est un grand tendeur qui retiens le siège au plancher par transfilage. Il y a un petit degré de liberté si besoin, s'est assez discret car ça passe entre les lattes de l'assise et s'est démontable sans outils.
Reste à trouve un système pas trop agressif pour tenir les planchers au canoé.

S'est le siège que j'ai mis dans la périssoire...utilisation avec une pagaie double donc ensemble en "équivalence kayac" et besoin d'un siège qui tienne en place.
Le plancher de ma périssoire est fixé par vis dans des barreaux bien plus solide que dans un canoé... moins de souci d ce coté là. le tendeur de fixation tire un peu sur le plancher mais s'est sans conséquences.
Le tendeur fait le tour des planchers et passe plusieurs fois entre les barreaux... il y a mieux à faire en ne faisant pas le tour mais en passant dans des trous.
Reste un petit souci de "guidage" du siège, il a une légère tendance a pivoter sur lui même... deux solutions possibles ; des encoches dans le plancher ou deux tasseaux en plus longitudinalement.

Transposé dans un canoé on garderai l'avantage du fait que le plancher même fixé "léger" reporterai des effort pas prévus et dangereux pour la structure de fixation uniquement entre le plancher et le siège.... avec en plus un avantage de longueur du plancher qui répartit mieux les effort entre le plancher et la coque.

Donc les targettes habituelles de plancher semblent être une assez bonne idée qui pourrai être améliorée par une pièce soit "fusible" soit "souple" (casse avant la coque ou s'adapte et se remet en place) .... Si sur un "accident" les fixation tiennent et que s'est le plancher qui casse avant le siège ou la coque s'est que l'on a fait le bon choix ! Multiplier les point de fixation plancher-coque semble aussi une bonne idée mais j'ai un doute.

Pour mon nouveau canoé "bois toilé" je compte faire une fixation des planchers uniquement "textile" par transfilage facilement démontable pour inspection. Notez aussi qu'en cas d'avarie genre pagaie cassée le transfilage peut etre enlevé le le fil utilisé pour réparer... on appelle ça un véhicule qui continue de fonctionner en "mode dégradé". Very Happy

fanch-)

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 101
Localisation : Ste Anne d'Auray

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rénovation canoë acajou PIERRE DELMEZ

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum